Expérience sensible : “Et sait-on jamais dans une obscurité pareille”, Myriam Lefkowitz

26/04/17 au 29/04/17 | 14h - 18h

Une personne est accueillie par une autre, travaillant, elle, à La Galerie.
Elle est invitée à venir s’installer sur un matelas, dans un espace plongé dans l’obscurité et à fermer les yeux.
Dans la salle, sont disposés au sol quelques couvertures, oreillers, tissus de matières diverses et autres objets plus petits, plus solides.
Durant les 20 à 30 minutes que dure l’expérience, ces différents objets et matières entreront en contact tactile et sonore avec la personne allongée, sans qu’elle ne puisse clairement identifier la source, la durée ni la quantité de stimulations sensorielles qu’elle reçoit.

Dans l’exposition “Tes mains dans mes chaussures ” à La Galerie, la chorégraphe Myriam Lefkowitz a transmis sa pratique, ses gestes et ses outils aux personnes de l’équipe de La Galerie souhaitant en être dépositaire afin qu’elles puissent à leur tour l’exercer auprès des visiteurs.
Un travail de passation / transmission s’est  mis en place afin que nécessaires à la pratique puissent être réalisés par des personnes dépositaires auprès des visiteurs qui souhaiteraient en faire l’expérience.

Et sait-on jamais dans une obscurité pareille ? est une pratique sensorielle conçue et développée dans le cadre de la résidence de recherche de Myriam Lefkowitz aux Laboratoires d’Aubervilliers, en collaboration avec les artistes chorégraphiques Julie Laporte et Jean-Philippe Derail.

Prochains rendez-vous du 28 juin au 1er juillet.

Rendez-vous pour une personne chaque demi-heure
Gratuit, sur réservation : clio.raterron@noisylesec.fr