Expérience sensible : “Et sait-on jamais dans une obscurité pareille / une version élargie ”, Myriam Lefkowitz

02/06/17 | 16h - 20h

 

Cette version élargie est construite avec 7 danseurs associé à Myriam Lefkowitz est composé de :
Jean-Philippe Derail, Ghyslaine Gau, Thierry Grapotte, Catalina Insignares Martinez, Julie Laporte, Yasmine Youcef.

Ce projet de résidence prend sa source dans un dispositif chorégraphique pour un spectateur et un danseur, intitulé Et sait-on jamais dans une obscurité pareille. Le projet a été conçu en 2014, dans le cadre d’une résidence de recherche aux Laboratoires d’Aubervilliers, en collaboration avec les danseurs Julie Laporte et Jean Philippe Derail.

Un spectateur est invité à fermer les yeux et à venir s’allonger sur un matelas disposé au centre d’un espace plongé dans l’obscurité (plateau de théâtre, salle de cinéma, salle d’exposition, hangar…). Autour du matelas, se trouvent plusieurs objets de différents volumes, textures, matières, poids. La tâche du danseur consiste à activer ces objets afin qu’ils rentrent en contact, par le toucher et par le son, avec le corps du spectateur sans que celui-ci ne puisse identifier ni les gestes du danseur sur l’objet, ni l’identité de ce qui le touche.

Gratuit, sur réservation : clio.raterron@noisylesec.fr