Georges Tony Stoll

exposition personnelle
03/12/2011 – 11/02/2012

Georges Tony Stoll travaille depuis une vingtaine d’années, d’abord à Marseille dans les années 80, puis à Paris et aujourd’hui à Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis. À l’image de son parcours atypique composé de détours assumés (voyages initiatiques, chef décorateur dans le cinéma…), sa pratique s’est développée par méandres, de la peinture au dessin, de la performance à l’écriture, de la photographie à la vidéo.

 

C’est également par étapes que j’ai appris à regarder ces corps, ces objets et ces plans. Les expositions de “GTS” ont rythmé mes premières années d’éducation à l’art : ARC – Musée d’art moderne de la Ville de Paris (1996), Glassbox (1999), Galerie du jour agnès b. (2002)… De son approche délibérément figurative, j’ai surtout retenu une mise en scène de l’abstraction, une persistance du monochrome et de la sculpture antiforme. Sa vision très personnelle d’un réel à la fois construit et organique a contribué à former mon regard.

 

De son côté, Jean-Marc Avrilla avait imaginé avec l’artiste en 2009 un projet d’exposition pour l’Espace d’art concret de Mouans-Sartoux puis pour le centre d’art de la Villa Arson à Nice, sans que l’un ou l’autre n’ait pu se réaliser. Aujourd’hui naît à Noisy-le-Sec une exposition à la fois issue de cette recherche et renouvelée pour le contexte de La Galerie, pensée  par l’artiste en lien avec l’environnement urbain et pour un public du centre d’art composé pour moitié de jeunes visiteurs. Conçue comme une relecture de cette démarche complexe que l’artiste nomme “Territoire de l’abstraction”, cette exposition vise à réévaluer l’importance d’un tel travail notamment en regard des pratiques actuelles des plus jeunes générations dans le champ de la sculpture et de la performance.

 

Marianne Lanavère

 

L’exposition de Georges Tony Stoll s’accompagne de plusieurs projets parallèles réalisés spécifiquement pour l’occasion :
• Publication d’un tiré à part avec le magazine Kaleidoscope
(hiver 2011-2012)
Textes de : Jean-Marc Avrilla, Vincent Simon, Chris Wiley
• Réalisation d’un documentaire sur l’artiste par l’association Belladone (Elise Picon et Lorenz Findeisen).
• Édition limitée de 5 t-shirts conçue par Georges Tony Stoll
produite spécialement pour l’exposition.

Autour de l’exposition

  • 10/12/2011

    Parcours Est #8 : visite des structures arts visuels de la communauté d’agglomération Est ensemble. Expositions à la Maison populaire, (Montreuil), et à Khiasma (Les Lilas).

  • 21/01/2012

    17h
    Visite guidée et discussion autour de l’exposition avec Georges Tony Stoll et Jean-Marc Avrilla.

  • 03/02/2012

    19h
    Rencontre et projection de vidéos de Georges Tony Stoll à Mains d’oeuvres, Saint Ouen.