Vues de l’exposition « Le Dandy des gadoues », 2019

Photos © Pierre Antoine
© Adagp, Paris 2019

Le Dandy des gadoues

Nevin Aladağ, Nina Childress, Sara Cwynar, Florent Dubois, Cayetano Ferrer, Sébastien Gouju, Hippolyte Hentgen, Nicolas H. Muller, Erin Jane Nelson, Southway studio (Giovanni Copelli, Andrew Humke, Bella Hunt & DDC, Jordan Joévin, Jenna Kaës, OIE studio, Sergio Ruffato, Gérard Traquandi, avec Charlotte Cosson & Emmanuelle Luciani)

14 sept. — 14 déc. 2019

  • Commissariat : Marc Bembekoff
  • Vernissage : 13 sept. 2019

En 2019, La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec fête ses 20 ans. Concomitamment à cet anniversaire, l’exposition « Le Dandy des gadoues » s’articule sur l’esprit des lieux et l’imaginaire qu’il peut susciter, en jouant avec les spécificités architecturales du site, une villa bourgeoise du XIXe siècle conçue par l’architecte Charles Barrois (1863-1929).

 

Prenant comme point d’ancrage le personnage littéraire imaginé par Michel Tournier (1924-2016) dans son roman Les Météores (1975), cette exposition collective met l’accent sur une esthétique particulière : celle d’une perpétuelle relecture et dégénérescence des formes issues de la culture populaire, parfois teintées de kitsch.

De nombreuses et nombreux artistes jouent avec une iconographie ancrée dans notre imaginaire collectif, montrant la permanence (mais aussi l’instabilité) d’images véhiculées par tous types de médias. Depuis le célèbre essai de Walter Benjamin, il est convenu que l’œuvre d’art à l’ère de sa reproductibilité technique peut largement être diffusée via sa reproduction, générant une circulation des formes dont Internet a considérablement augmenté le flux. Dans la villa néo-Renaissance abritant le centre d’art, les artistes présenté·e·s illustrent avec force, poésie et ironie l’hypothèse échafaudée par ce personnage d’Alexandre Surin — également surnommé le « Dandy des gadoues » : « L’idée est plus que la chose, et l’idée de l’idée plus que l’idée. En vertu de quoi l’imitation est plus que la chose imitée, car elle est cette chose plus l’effort d’imitation, lequel contient en lui-même la possibilité de se reproduire, et donc d’ajouter la quantité à la qualité. C’est pourquoi en fait de meubles et d’objets d’art, je préfère toujours les imitations aux originaux, l’imitation étant l’original cerné, possédé, intégré, éventuellement multiplié, bref pensé, spiritualisé ».

Cette exposition est pensée pour habiter cette villa cossue, la domestiquer et par là même la rendre à la fois chaleureuse et énigmatique, accessible et mystérieuse. Le centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec devient ainsi un décor, le lieu de vie potentiel de ce dandy des gadoues dont les indices de présence hypothétique, parsemés ici et là dans l’espace, prennent la forme d’œuvres.

Programme culturel

Jeudi 21 novembre 2019, de 19h à 20h30

« Une histoire de la copie »
Conférence de Marc Bembekoff, directeur de La Galerie

Médiathèque Roger-Gouhier
3 rue Jean Jaurès
F-93130 Noisy-le-Sec
+33 (0)1 83 74 57 61

 

Jeudi 28 novembre 2019, de 18h30 à 20h

Atelier de création numérique pour tou·te·s

Médiathèque Roger-Gouhier

3 rue Jean Jaurès

F-93130 Noisy-le-Sec

+33 (0)1 83 74 57 61

 

Samedi 7 décembre 2019, à 14h15

Visite de l’exposition avec Marc Bembekoff
dans le cadre d’un TaxiTram

TRAM, réseau art contemporain Paris / Île-de-France
+33 (0)1 53 34 64 43  / taxitram@tram-idf.fr

Les Samedis créatifs (6-12 ans)

Chaque samedi, de 14h30 à 16h (en dehors des vacances scolaires)

Ateliers gratuits, sur inscription : lagalerie.publics@noisylesec.fr

 

L’artiste intervenante Céline Drouin Laroche propose d’explorer plusieurs techniques plastiques en lien avec l’exposition.

 

En savoir + sur les Samedis créatifs

Ateliers pédagogiques (scolaire, périscolaire)

Séances « 1, 2, 3 Prunelles » (2×1h30 + une sortie)

 

  • « Portraits de groupe » avec l’artiste intervenante Marie Ouazzani : création d’une sculpture collective composée d’images et d’objets inspirés par les œuvres de l’exposition.

 

  • « Emot / Icônes » avec l’artiste intervenante Céline Drouin Laroche : réalisation d’une tenture murale manifestant une émotion collective.

 

Séances découverte (2h)

 

  • « Un visage dans un bol » avec l’artiste intervenante Marie Ouazzani : création de réceptables colorés (bols, tasses…) en leur donnant une figure humaine.

 

  • « Bento du Dandy » avec l’artiste intervenante Marie Ouazzani : fabrication de bentos/sculptures destinés au Dandy des gadoues à partir d’objets de récupération.

 

  • « Dialogue de copistes » avec l’artiste intervenante Céline Drouin Laroche : dialogue en binôme sur le travail de la copie à partir de mots et de dessins.

 

  • « Quel costume pour le Dandy des gadoues ? » avec l’artiste intervenante Céline Drouin Laroche : création d’un costume pour le Dandy des gadoues à partir de pâte à sel et de cuir récupéré.

 

En savoir + sur les ateliers pédagogiques

« Plastimédias » avec la Médiathèque Roger-Gouhier
  • Projet « Changer de décor » 
  • Conçu par Marie Ouazzani (artiste intervenante à La Galerie) et Cyril Pirali (responsable du service multimédia de la Médiathèque Roger-Gouhier)
  • Publics concernés : une classe de CM2 de l’école Carnot
  • Durée : 6×2h, sur 3 semaines

 

En s’inspirant de la pratique de collage de l’artiste Sara Cwynar qui produit des images composites en recyclant des objets ou des photographies, les élèves découvrent la technique du photomontage. Après avoir photographié les œuvres de leur choix dans l’exposition « Le Dandy des gadoues », ils·elles utilisent un logiciel de montage photographique pour déplacer les œuvres de La Galerie dans des paysages extravagants, tout en réalisant en parallèle un photomontage plastique.

 

En savoir + sur les projets « Plastimédias »

« Parcours croisés » avec le Théâtre des Bergeries
  • Projet « Code secret » 
  • Conçu par Marie Ouazzani (artiste intervenante à La Galerie)
  • Publics concernés : une classe de CE2 de l’école Lerenard et une classe de CM1 de l’école Arthur Rimbaud
  • Durée : 3×1h30

 

Afin de prévenir les visiteur·e·s des agissements des habitant·e·s de plusieurs maisons représentées dans la pièce de théâtre Le plus beau cadeau du monde*, les élèves réalisent des pochoirs sur lesquels se trouvent les signes d’un code secret inspirés du « code secret des vagabonds » originaire des États-Unis. Ils·elles bénéficient d’une rencontre avec les comédien·ne·s et la metteuse en scène Nathalie Bensard, et d’une visite de l’exposition « Le Dandy des gadoues ». 

*Le plus beau cadeau du monde de la Compagnie La Rousse (programmé au Théâtre des Bergeries en novembre 2019)

 

En savoir + sur les projets « Parcours croisés »

« Culture et Art au Collège »
  • Projet « Vraisemblable et faux-semblants » 
  • Avec l’artiste Sébastien Gouju
  • Publics concernés : une classe de 5e du collège Jacques Prévert

 

En partant d’œuvres présentes dans l’exposition « Le Dandy des gadoues », Sébastien Gouju travaille avec les élèves autour des notions d’apparence et de faux-semblant appliquées à leur quotidien. Il réalise avec eux·elles des costumes inspirés par ses sculptures et par les arts du cirque, pour les inviter à expérimenter la mise en scène de soi. En complément, les élèves visitent le Musée des Arts Forains à Paris.

 

En savoir + sur les projets « Culture et Art au Collège »

Aller + loin